Aller au contenu principal
Témoignages
Publié le 22/08/2018 , IDEX, International

Suite à un appel à projets lancé par le MESRI au printemps 2016, HESAM Université a reçu un financement pour subventionner des bourses de mobilité sortante d’étudiants français vers la Côte d’Ivoire. Découvrez les 8 lauréats qui ont retenu l’attention du jury. Cette semaine nous vous présentons Maëlla-Mickaëlle MARECHAL dont le projet est de tourner un documentaire sur le travail de Paule-Marie Assandre, créatrice ivoirienne de la marque de prêt-à-porter « Made in Africa » : Nikaule.

Maëlla-Mickaëlle MARECHAL, qui êtes-vous ?

J’ai 25 ans et je suis créatrice d’images. Après une formation artistique pluridisciplinaire axée sur le cinéma, et plusieurs projets en parallèle en tant que vidéaste, j’ai intégré le D2E 2017-2018 du Pépite HESAM Entreprendre. Je développe actuellement mon activité qui propose des prestations vidéo.

En quoi consiste votre projet ?

Je réalise des prestations vidéo « sur-mesure ». L’objectif est de valoriser les projets de mes clients en leur offrant un véritable accompagnement selon leurs singularités et leurs attentes.

Quel est votre objectif en partant en Côte d’Ivoire ?

Je souhaite tourner un court-métrage documentaire autour du travail de Paule-Marie Assandre, jeune créatrice ivoirienne de la marque de prêt-à-porter « Made in Africa » : Nikaule.

A travers son programme HESAM for Africa, HESAM Université souhaite renforcer ses liens avec la Côte d’Ivoire, pays dans lequel le Cnam, membre de notre communauté, possède de solides implantations au travers de son partenariat avec l’INP-HB. En quoi votre projet participe au développement de ce programme ? 

La réalisation d’un film documentaire consiste toujours à porter un regard sur un pays, une culture, à y être attentif et à transmettre ce qui le compose. A travers l’histoire de Paule-Marie Assandre, créatrice et entrepreneure déterminée, j’aimerais mettre en parallèle, la force de la jeunesse ivoirienne et les possibilités qui lui sont offertes, avec nos structures d’apprentissages qui forment des jeunes entrepreneurs passionnés par leurs projets. J’espère que mon documentaire servira ensuite de « vidéo outil » pour enrichir les partenariats entre HESAM Université, le Cnam et la Côte d’Ivoire.