Aller au contenu principal
EDF
Publié le 20/12/2018 , Centre Michel Serres, Appels à projets

« Dans un monde aux contraintes croissantes, comment bien vivre, et comment assurer les besoins fondamentaux, individuels et collectifs ? Quel rôle et quels services pour EDF ? »

Le contexte de la demande

La R&D d’EDF a pour missions principales de répondre aux enjeux du groupe EDF et de préparer l’avenir, dans les domaines de la production d’électricité, des énergies renouvelables, du management de l’énergie, des réseaux de transport et de distribution, de la commercialisation et des technologies de l’information.

En son sein, Innovation Hub explore de nouvelles thématiques (liées aux tendances et à la prospective, aux écosystèmes économiques émergents, comme les start-ups) et de nouvelles méthodes (design, méthodes agiles), pour appuyer le Groupe EDF dans ses innovations et sa transformation.
A ce titre, Innovation Hub a réalisé deux exercices de « design fiction » afin de produire des scénarii illustrant des futurs pouvant susciter le débat. Ces exercices ont chacun produit un scénario imaginant un monde en crises, dont les causes ou conséquences étaient liées au climat, à la violence, aux instabilités des systèmes techniques voire des régimes politiques. Ces scenarii font écho aux analyses de certains observateurs dont la théorie du donut, de Kate Raworth, est un exemple. Elle vise à penser un développement économique durable entre un « plancher social » (le minimum de bien-être à assurer pour tous) et un plafond environnemental (les limites de ce que la planète peut supporter).

Les défis et les questions posées

Comment transformer ces contraintes de situation de crise en opportunité d’identifier et développer des solutions nouvelles ? Comment bien vivre et assurer les besoins fondamentaux, individuels et collectifs dans un monde où les contraintes pourraient augmenter ?
Quels services développer pour répondre à ces situations ?
Quelle pourrait être la place et le rôle d’EDF dans ces services ?

Tels sont les enjeux que le projet abordera. Les organisations humaines (entreprises, ménages, communautés), sont aujourd’hui très dépendantes des réseaux (énergétiques, hydriques, alimentaires, communication et internet…) et ces dépendances induisent des tensions croissantes.

Comment atténuer ces possibles secousses ? Comment permettre plus de résilience ? Au delà des besoins fondamentaux, bien vivre oblige-t-il à réaffirmer des hiérarchies de priorités, à repenser des formes de coopération et de mutualisation ? Ces thématiques imposent de réfléchir à différentes échelles temporelles et spatiales, afin d’intégrer des contraintes complexes : quelles sont les justes échelles en fonction des services proposés ?

Déroulement du projet

Les étapes envisagées pour ce projet, qui constituent un premier cadrage, sont les suivantes :

1. Appropriation et analyse du sujet

  • État de l’art, analyse et compréhension des enjeux  ;
  • Benchmarking : recensement de situations et de solutions apportées en France et à l’international ;
  • Diagnostic sensible.

2. Conceptualisation 

  • Définition de concepts de services et/ou d’organisations ;
  • Définition des acteurs et jeux d’acteurs associés.

3. Développement du projet 

  • Développement de scenarii possibles  ;
  • Définition du positionnement d’EDF dans le cadre de ces scenarii.

4. Recommandations et propositions

Les résultats attendus 

Outre les éléments formalisés lors de l’étude comme le benchmarking, les résultats attendus sont : des Scenarii d’usage associés à la proposition de nouveaux services dans un format permettant d’interpeller les acteurs internes d’EDF sur la problématique de l’innovation en situation de contraintes. 

De février à juillet 2019

Pour explorer ces domaines et apporter une réponse aux questions d'EDF, le Centre Michel Serres recrute entre 8 et 10 étudiants pour un semestre Michel Serres qui se tiendra de février à juillet 2019.

Les disciplines retenues pour ce projet

Du fait de la diversité des sujets abordés lors du projet, un grand nombre de disciplines pourra être mobilisé sur le projet : architecture, urbanisme, aménagement du territoire, philosophie, sociologie, design, ingénierie, management, information et communication….

Dans le cadre d’un semestre Michel Serres

Le projet d’innovation "Dans un monde aux contraintes croissantes, comment bien vivre, et comment assurer les besoins fondamentaux, individuels et collectifs ? Quel rôle et quels services pour EDF " se déroule dans le cadre d’un semestre Michel Serres. Ce dernier comprend deux éléments pédagogiques principaux que sont le projet d’innovation et le projet de connaissances. Ainsi les étudiants retenus sur le projet constitueront une équipe pluridisciplinaire, encadrée par un chef de projet entouré d’une équipe associée d’enseignants-chercheurs multidisciplinaire. Ils travaillent en liens étroits avec le commanditaire du projet d’innovation.

  • Ils consacreront une partie (3 jours par semaine) de leur semestre à l’étude de la demande d'EDF,
  • En parallèle (2 jours par semaine), chaque étudiant déploiera un « projet de connaissances » constitué d’un mini-projet au sein d’un groupe de 2 à 4 étudiants.

L’ensemble du semestre est validé par la remise d’un certificat du Centre Michel Serres représentant une valeur de 30 crédits ECTS.

Conditions de candidatures

Pour déposer une candidature à ce projet du Centre Michel Serres, vous devrez :

● Soit être inscrits en M1 ou M2 au sein d’un établissement d’enseignement supérieur,

● Soit être titulaire d’un Master.

Adressez votre dossier de candidature à cms@hesam.eu avec les éléments suivants :

  • Une lettre de motivation ;
  • Un CV ;
  • Le relevé des notes obtenues lors de la précédente année universitaire.

Date limite de candidature : vendredi 18 janvier 2019. 

L’admission est prononcée par le Centre Michel Serres après examen de votre dossier et un entretien.