Aller au contenu principal
INRA
Publié le 11/12/2018 , Centre Michel Serres, Appels à projets

"Accompagner les chercheurs de l’INRA dans la définition de leurs espaces et environnement de travail : quelle démarche outillée de maîtrise d’usage"

Le contexte de la demande

L’Institut national de la recherche agronomique (INRA) est le premier institut de recherche en agronomie européen et le deuxième mondial ; ses domaines de recherche couvrent l’agriculture, l’environnement, et l’alimentation. Au 1er janvier 2020 l’INRA fusionnera avec l’Institut national de recherche en sciences et technologies pour l’environnement et l’agriculture (IRSTEA) afin de créer un institut de recherche unique. Grâce à la complémentarité des disciplines et des compétences présentes au sein d’IRSTEA et de l’INRA, l’ambition du futur établissement est d’être demain un des leaders mondiaux de la recherche publique dans les domaines de l’agriculture, de l’alimentation et de l’environnement, pour répondre à de forts enjeux sociétaux. Ce nouvel établissement sera également un moteur pour la structuration régionale de la recherche et participera à la dynamique des sites français de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation.

Dans le cadre de cette fusion, l’INRA est amené à repenser son centre siège et plus largement les activités tertiaires liées à la recherche, à l’appui et hébergées dans ses 17 centres de recherche et au centre siège. L’INRA souhaite associer son personnel à cette démarche et ainsi mener une réflexion sur la maîtrise d’usage au sein de ses centres.

Le défi et les questions posées

Comment les chercheurs de l’INRA appréhendent-ils leur manière de travailler en lien avec la qualité de vie au travail ? Comment cette démarche peut-elle amener une réflexion sur leur lieu de travail et la définition de ses usages ? Tels sont les enjeux que le projet « Accompagner les chercheurs de l’INRA dans la définition de leurs espaces et environnement de travail : quelle démarche outillée de maîtrise d’usage ? » abordera. En s’appuyant sur l’expertise développée par le Centre Michel Serres sur le thème de la maîtrise d’usage – notamment dans le cadre des projets « De la maîtrise d’ouvrage à la maîtrise d’usages » mené pour BNP Paribas Real Estate et « Accompagnement de la maîtrise d’usage du projet INVIVO » du programme Réinventer Paris – les différentes phases de la démarche de maitrise d’usage envisagée poursuivront les objectifs suivants :

  • Comprendre qui sont les chercheurs de l’INRA, quelle est leur manière de travailler, quelles sont leurs attentes, etc ;
  • Concevoir des outils et activités adaptés aux chercheurs de l’INRA afin de les accompagner dans la définition de leurs espaces et environnement de travail et, par conséquent, des usages de leur lieu de travail.

Déroulement du projet

Les étapes envisagées pour ce projet, qui constituent un premier cadrage, sont les suivantes :

1. Analyse de l’environnement 

  • Compréhension des enjeux stratégiques pour l’INRA ;
  • Analyse et compréhension de l’environnement et des acteurs, y compris par une période d’immersion.

2. Benchmarking 

  • Recensement de projets équivalents en France et à l’international, y compris de projets menés par le Centre Michel Serres sur le thème de la maîtrise d’usage ;
  • Analyse détaillée de quelques exemples remarquables.

3. Développement du projet 

  • Proposition d’outils et activités pour faciliter la mise en œuvre d’une démarche de maîtrise d’usage à l’INRA ;
  • Mise en œuvre partielle des outils et activités développés.

4. Recommandations et propositions

Les résultats attendus

Outre les éléments formalisés lors de l’étude comme le benchmarking, les résultats attendus sont principalement de deux ordres :

  • La conception d’outils et activités pour faciliter la mise en œuvre d’une démarche de maîtrise d’usage à l’INRA.
  • Un guide de mise en œuvre de ces outils et activités.

De février à juillet 2019

Pour explorer ces domaines et apporter une réponse aux questions de l’INRA, le Centre Michel Serres recrute entre 8 et 10 étudiants pour un semestre Michel Serres qui se tiendra de février à juillet 2019.

Les disciplines retenues pour ce projet

Du fait de la diversité des sujets abordés lors du projet, un grand nombre de disciplines pourra être mobilisé sur le projet : architecture, urbanisme, aménagement du territoire, philosophie, sociologie, design, ingénierie, management, information et communication….

Dans le cadre d’un semestre Michel Serres

Le projet d’innovation « Accompagner les chercheurs de l’INRA dans la définition de leurs espaces et environnement de travail : quelle démarche outillée de maîtrise d’usage ? » se déroule dans le cadre d’un semestre Michel Serres. Ce dernier comprend deux éléments pédagogiques principaux que sont le projet d’innovation et le projet de connaissances. Ainsi les étudiants retenus sur le projet constitueront une équipe pluridisciplinaire, encadrée par un chef de projet entouré d’une équipe associée d’enseignants-chercheurs multidisciplinaire. Ils travaillent en liens étroits avec le commanditaire du projet d’innovation.

  • Ils consacreront une partie (3 jours par semaine) de leur semestre à l’étude de la demande de l’INRA,
  • En parallèle (2 jours par semaine), chaque étudiant déploiera un « projet de connaissances » constitué d’un mini-projet au sein d’un groupe de 2 à 4 étudiants.

L’ensemble du semestre est validé par la remise d’un certificat du Centre Michel Serres représentant une valeur de 30 crédits ECTS.

Conditions de candidatures

Pour déposer une candidature à ce projet du Centre Michel Serres, vous devrez :

● Soit être inscrits en M1 ou M2 au sein d’un établissement d’enseignement supérieur,

● Soit être titulaire d’un Master.

Adressez votre dossier de candidature à cms@hesam.eu avec les éléments suivants :

  • Une lettre de motivation ;
  • Un CV ;
  • Le relevé des notes obtenues lors de la précédente année universitaire.

Date limite de candidature : vendredi 18 janvier 2019. 

L’admission est prononcée par le Centre Michel Serres après examen de votre dossier et un entretien.