Aller au contenu principal
Design
Design
Publié le 16/06/2017 , Centre Michel Serres, Nos réalisations

Le projet « Designer les politiques publiques du design », porté par le Ministère de la Culture, a été mené au Centre Michel Serres de septembre 2017 à février 2018 (Semestre 9).

Le projet en quelques mots :

Le design peut proposer des méthodologies dans l’élaboration des politiques publiques, y compris celles du design. C’est cette forme qui peut paraître circulaire qui est envisagée aujourd’hui. « Designer les politiques publiques du design » est une approche créative permettant de repenser les actions publiques en concevant de nouveaux services, de nouveaux liens et relations entre l’ensemble des acteurs de la profession.

Le défi et les questions posées

  1. « Mais qu’est-ce le design français ? »
    Plusieurs approches et définitions du rôle du design et du designer peuvent coexister. Pour autant, relever le défi du XXIe siècle implique de porter une vision originale et forte, claire et précise sur la scène internationale.
  2. « Comment fédérer les forces du design ? »
    La France a de nombreux atouts :
  • Ses formations en design de haut niveau ; Ensci, Ecoles d’art, ENSAD, Ecole de Nantes, Strate Collège, Lycées d’Arts appliqués…
  • Ses designers de talent de renommée internationale ;
  • Ses organismes professionnels (APCI, AFD, GRETA…) et ses associations et fédérations professionnelles (VIA-UNIFA, IFM…) ;
  • Ses actions portées par les grandes collectivités territoriales (régions, métropoles : Lille, Saint Etienne, …) ; le Lieu du Design, la Cité du Design, Lille Design…
  • Ses différents prix/trophées/labels ; Observateur du design, Bourse Agora, Grand Prix Stratégies du Design…
  • Sans oublier les Initiatives de l’État portées par les politiques publiques en faveur du design (BPI, INPI, les CCI, le CNAP, le Centre Pompidou).

Il est aujourd’hui indispensable de mobiliser tous ces acteurs du design autour d’un projet commun et d’une vision partagée. Il n’existe pas aujourd’hui de vision commune porteuse d’une ambition française du design. Les différentes tentatives pour fédérer les acteurs n’ont pas pu surmonter les pesanteurs. Pourquoi ?

Objectifs de l’étude

La mission de cette équipe pluridisciplinaire au sein du Centre Michel Serres a été de proposer un ensemble de questionnements et de réponses, sous des formes inventives quant au lieu, à la temporalité et les modalités d’organisation. Ces formes ont associé les acteurs du design français (professionnels, organismes publics et privés…).
L’équipe d’étudiants ont été le catalyseur de ce mouvement en élaborant une méthode innovante de construction d’une politique publique du design.

Déroulement de l’étude

Les étapes envisagées pour ce projet, qui constituent un premier cadrage, sont les suivantes :

  1. Appropriation et analyse du sujet :
    – Etat de l’art : Analyse des études portant sur les acteurs et organisations porteuses de valeurs et d’une approche du Design en France, puis benchmark international.
    – Diagnostic sensible : Quelles représentations ont l’ensemble des acteurs de la discipline « Design » et des politiques publiques l’accompagnant (région, pays, international…).
  2. Conception et recherche de concepts :
    Suite au diagnostic établi en phase 1, cette phase consiste à développer des scenarii et concepts nouveaux répondant aux enjeux.
  3. Développement du projet / scénarisation :
    A partir des concepts choisis en commun avec le partenaire, l’équipe-projet développera des dispositifs/actions/services pour designer les politiques publiques du design.
  4. Recommandations / Implémentation :
    Sur quels éléments s’appuyer pour réussir les transformations et la nécessaire fédération des acteurs ? Quel est le format/dispositif à développer pour la réponse retenue ?

Le groupe de travail :

Ce groupe de travail était composé de 8 étudiants issus de formation diverses et complémentaires : Management et organisation, design, métiers d’arts, information-communication, ingénierie, architecture, philosophie, sociologie, histoire, médiation culturelle…

Les chefs de projets :

MOISE Bernard (ENSCI), Chef de Projet
COUDERC Paul, Adjoint au chef de projet

Quand ?

De septembre 2017 à février 2018