Aller au contenu principal

Appel à candidatures projet d'innovation interdisciplinaire « Préfiguration du Living Lab Smart City Initiative »

living lab smart city initiative
Publié le 14/01/2021 , HESAM Université, Recherche, Formation, Centre Michel Serres, Actualités, Appels à projets

Avis aux étudiants des établissements membres d'HESAM Université et aux diplômés d’un Master : le Centre Michel Serres lance un nouveau projet d’innovation du 22 février 2021 au 13 juillet 2021. Intitulé « Préfiguration du Living Lab Smart City Initiative » ce projet est porté la Direction Innovation de Bouygues SA.

Le contexte et la demande

Le groupe Bouygues SA avec ses différentes activités liées à la construction (immobilier, infrastructures de transport), aux télécoms et aux médias se positionne comme un acteur majeur de la transition énergétique. Ainsi entre habitation, travail, divertissement, mobilité… c’est tout un écosystème de fonctionnalités et d’acteurs qui se développe au regard des enjeux de la transition énergétique. Dans cette logique, plusieurs projets visant réunir les compétences des différentes entités de l’entreprise sont mis en œuvre afin de développer une vision globale et proposer les solutions nouvelles en réponse aux grands enjeux contemporains tels que la transition énergétique. Afin d’amplifier cette nouvelle dynamique collective, la direction Innovation du groupe est mobilisée à travers la construction d’un lieu emblématique porteur de cette ambition.

Le défi et les questions posées

Un Living Lab Smart City Initiative pour quoi faire ?
À qui s’adresse-t-il : acteurs internes et externes, public… ?
Quelles activités y pratique-t-on ?
De qui et quoi le Living Lab se fait-il le véhicule ?
Est-ce un espace et /ou une communauté ?
À quels besoins répond ce Living Lab ?
Quelle est sa plus-value ?
À quels outils donne-t-il accès ?
Comment y accède-t-on ? via quel canal ?
Quelle est sa gouvernance ?

Autant de questions auxquelles il s’agira de fournir des réponses tout au long de la démarche, pour les orchestrer au sein d’un scenario d’expérience du Living Lab.

Définir la mission du Lab et sa raison d’être :
Si les bonnes pratiques et les innovations existent en interne via les initiatives de chacun, elles demandent néanmoins une boussole commune pour arriver à bon port. C’est pourquoi, le Living Lab représente la véritable matrice d’où émerge des dynamiques, l’accélération et l’essaimage d’une culture et d’envies et des nouveaux projets.

« Un repère pour tous, un territoire en dehors des contraintes habituelles »

Donner un repère pérenne et visible :
Un Living Lab parce qu’il est physique doit permettre de mieux valoriser les savoir-faire, de rassembler en son sein des projets rendant l’innovation concrète, tangible, et continue. Le Living Lab est un catalyseur de l’intelligence collective et d’apprentissage. Identifié par ses usagers et par les parties prenantes évoluant à ses abords, il est une plateforme de partages et d'échanges continus.

« Un lieu physique, mais connecté à des espaces/temps digitaux »

Répondre au « New normal » :
Le Living Lab doit proposer un alter ego virtuel pour s’adapter aux nouveaux modes de travail, et faciliter la communication entre le Living Lab et son écosystème. De plus il s’agit de rendre le Lab accessible à tous, collaborateurs, partenaires…, souvent répartis sur de multiples sites en France, voir à l’international.

« Un cadre ouvert vers l’extérieur et accueillant pour un écosystème de partenaires »

Faire rayonner l’expertise et l’ambition de Bouygues SA :
Le Living Lab doit être un espace qui communique et fait rayonner la vision du groupe sur la transition énergétique. A travers le Living Lab, sont promues les initiatives et projets de l’écosystème Bouygues SA. L’objectif est de faire la démonstration d’un engagement pour répondre à nos challenges modernes et à venir.

Déroulement de l'étude

Les étapes envisagées pour ce projet, qui constituent un premier cadrage sont les suivantes :

ANALYSE DE L’ENVIRONNEMENT

  • Analyse et compréhension du contexte, du besoin, et des ambitions de BOUYGUES SA ;
  • Recensement et priorisation des besoins, opportunités et risques ;
  • Analyse de l’écosystème et rencontre avec les parties prenantes ;
  • Compréhension des axes stratégiques des acteurs du projet.

BENCHMARKING

  • Recensement, analyse, et construction d’une définition d’un « Living Lab » propre à BOUYGUES SA ;
  • Recensement de projets de structures équivalentes (Lab d’innovation, entités intraprenariales ou incubateurs, tiers lieux…) en France et à l’international ;
  • Analyse détaillée de quelques exemples remarquables.

DÉVELOPPEMENT DU PROJET

  • Proposition d’une vision du Living Lab Smart City Initiative ;
  • Formalisation des activités et des modes de fonctionnement du Living Lab sous forme de scenarios utilisateurs / parcours usagers… ;
  • Formalisation des scenarii de mise en œuvre.

RECOMMANDATIONS ET PROPOSITIONS

  • Préfiguration d’un scénario pour 2021/2022 avec la trajectoire associée ;
  • Réalisation d’un retour d’expérience et formalisation de la démarche et des outils utilisés.

Les résultats attendus

Outre les éléments formalisés lors de l’étude comme le benchmarking, les résultats attendus sont principalement de deux ordres :

  • Un support (présentation, livret, film…) illustrant et faisant la description de la raison d’être et de la vision du Living Lab, formalisées sous forme de scenarios d’usages et un descriptif macro des moyens nécessaires à leurs mises en œuvre ;
  • Une démarche méthodologique générique réutilisable.

De février à juillet 2021
Pour mener à bien la démarche exploratoire et synthétiser cette dernière en une vision actionnable du Living Lab Smart City Initiative de Bouygues SA, le Centre Michel Serres recrute environ 8 étudiants pour un semestre Michel Serres qui se tiendra du 22 février 2021 au 13 juillet 2021.

Les disciplines retenues pour ce projet
Du fait de la diversité des sujets abordés lors du projet, de nombreuses de disciplines pourront être mobilisées sur le projet : architecture, design, ingénierie, management, numérique, sociologie, anthropologie, philosophie, communication, économie, histoire…

Dans le cadre d’un Semestre Michel Serres (SeMS)

Le projet d’innovation « Préfiguration du Living Lab Smart City Initiative » se déroule dans le cadre d’un semestre Michel Serres. Ce dernier comprend deux éléments pédagogiques principaux que sont le projet d’innovation et le projet de connaissances. Ainsi les étudiants retenus sur le projet constitueront une équipe pluridisciplinaire, encadrée par un chef de projet entouré d’une équipe associée d’enseignants-chercheurs multidisciplinaire. Ils travaillent en liens étroits avec les commanditaires du projet d’innovation.

  • Ils consacreront une partie (3 jours par semaine) de leur semestre au projet « Préfiguration du Living Lab Smart City Initiative »,
  • En parallèle (2 jours par semaine), chaque étudiant déploiera un « projet de connaissances » constitué d’enseignements et/ou d’un mini-projet au sein d’un groupe de 2 à 4 étudiants.

L’ensemble du semestre, qui se déroulera du 22 février au 13 juillet 2021, est validé par la remise d’un certificat du Centre Michel Serres représentant une valeur de 30 crédits ECTS.

Conditions de candidatures

Pour déposer une candidature à ce projet du Centre Michel Serres, vous devrez :

  • Soit être inscrits en M1 ou M2 au sein d’un établissement d’enseignement supérieur,
  • Soit être titulaire d’un Master.

Adressez votre dossier de candidature à cms@hesam.eu avec les éléments suivants :

  • Une lettre de motivation ;
  • Un CV ;
  • Le relevé des notes obtenues lors de la précédente année universitaire.

Ce dossier doit être envoyé au plus tôt par mail à cms@hesam.eu.
Une seule session de recrutement est prévue : - 08 février 2021 (date limite de réception des dossiers).

Le recrutement sera réalisé au fil de l’eau dès réception des dossiers.