13 mai 2015

Vous êtes un responsable d’entreprise ou d’institution

Comme vous le savez, aucune des questions que se pose une organisation innovante ne relève d’une seule fonction...

L’innovation, par essence, est inter-fonctionnelle.
A l’inter-fonctionnalité dans les organisations fait écho l’interdisciplinarité dans les universités et écoles.

Or les établissements d’enseignement supérieur qui préparent à l’entrée dans une entreprise ou une institution ne mettent pas, ou rarement, l’interdisciplinarité « vécue » au cœur de leur projet pédagogique.

Le Centre Michel Serres met l’interdisciplinarité au centre de ses actions.

Une pédagogie bâtie sur des projets d’innovation 

Misant sur l’interdisciplinarité et les relations universités-entreprises, le Centre Michel Serres met en place une pédagogie fondée sur la conduite de projets d’innovation en partenariat avec le monde professionnel. Objectif : proposer aux étudiants un apprentissage « sur le terrain », et une meilleure connaissance du monde des entreprises, mais aussi des organisations publiques.

L’ensemble des projets d’innovation du Centre Michel Serres ont pour vocation d’apporter des réponses concrètes à des défis contemporains, sociaux, environnementaux, culturels, économiques.

Quelques enjeux contemporains abordés au Centre Michel Serres dans le cadre des projets d’innovation interdisciplinaires :
• nouvelles formes de vie sociale, allongement de la durée de la vie, concentrations urbaines, évolution du travail,…
• mutations environnementales, réchauffement climatique, réduction de la biodiversité,…
• raréfaction de ressources naturelles, eau, énergies fossiles,…
• accès pour tous aux soins, à la culture, à l’éducation,…
• impacts sociaux et économiques des technologies numériques, des avancées des sciences de la vie et de la terre, de l’usage de nouveaux matériaux,…
• impact des structures culturelles, historiques, patrimoniales, archéologiques,… sur le développement d’un territoire.

Dans chaque projet, la réponse est apporté par une équipe multidisciplinaire d’une dizaine d’étudiants (niveau master, M1 ou M2, ou Post-master) composée de façon ad-hoc, associant les sciences humaines et sociales (sociologie, anthropologie, droit, économie,…), les sciences pour l’ingénieur (génie mécanique, énergétique, numérique,…), le design et l’architecture, les sciences de gestion (management public et/ou privé), mais aussi, en certaines circonstances, les sciences de l’art et du patrimoine, les humanités, la philosophie.

Ces étudiants travaillent ensemble sur le projet d’innovation tout au long du semestre, à environ 60% du temps. L’équipe d’étudiants est encadrée par un directeur de projet, entouré d’une équipe associée d’enseignants-chercheurs multidisciplinaire. Ils travaillent en relation avec le commanditaire du projet d’innovation.

La relation aux commanditaires de projets

Les projets d’innovation traités par les équipes multidisciplinaires d’étudiants, avec leur encadrement, sont proposés par des commanditaires, entreprises, institutions publiques, collectivités territoriales, associations. Ils sont choisis pour leur valeur pédagogique, pour leur caractère multidisciplinaire affirmé, pour leur ambition (qui doit être adaptée au temps consacré).

Une convention lie le Centre Michel Serres au commanditaire de projet. Elle stipule les engagements des parties, en particulier les apports du commanditaire. Les projets démarrant traditionnellement en septembre et en février de chaque année, les conventions sont établies en juin et en décembre de chaque année pour le semestre universitaire suivant.

Au terme du semestre, conformément aux dispositions de la convention passée, les étudiants présentent leurs conclusions au cours d’une soutenance ; elles font l’objet d’un mémoire. Si les clauses de confidentialité et/ou de propriété intellectuelle le permettent, le mémoire est publié et mis en ligne.

Les autres relations avec les entreprises et les institutions

Les stages
Les étudiants préparant le diplôme du Centre Michel Serres doivent faire un stage professionnel de 4 mois minimum (commençant durant l’été) dans une entreprise ou une organisation publique.
Ces stages les mettent en situation de participer à la vie d’une équipe inter-fonctionnelle travaillant sur un projet d’innovation, quelle qu’en soit la nature.

Les autres soutiens

Les entreprises ou institutions, reconnaissant le bien-fondé du projet du Centre Michel Serres et la pertinence de ses approches pédagogiques, peuvent (ou pourront) lui apporter des concours financiers particuliers :
• versement de la taxe d’apprentissage,
• dons à la Fondation Michel Serres pour l’innovation (en cours de création).

Pour tout contact : cms@hesam.eu ou marc.lecoq@hesam.eu
Tel : 01 44 24 64 62

Imprimer