31 août 2016

Les Jeux Olympiques et Paralympiques, accélérateurs du rapprochement entre Paris et la Seine-Saint-Denis

Le projet « Les Jeux Olympiques et Paralympiques, accélérateurs du rapprochement entre Paris et la Seine-Saint-Denis » a été mené au Centre Michel Serres de septembre 2016 à février 2017 (Semestre 7).

Le projet en quelques mots :

Depuis le 15 septembre 2015, Paris est candidate à l’organisation des Jeux olympiques et paralympiques de 2024. Le comité de candidature Paris 2024 est chargé de l’élaboration du projet. L’élection de la ville hôte par le Comité International Olympique (CIO) aura lieu le 13 septembre 2017 à Lima.

Au-delà de l’organisation de l’événement, les Jeux constituent pour les territoires qui les accueillent une opportunité exceptionnelle de développement, tant sur les plans sportif que social, économique, environnemental et culturel. C’est la raison pour laquelle la ville de Paris et les collectivités de Seine-Saint-Denis ont souhaité prendre des engagements et des mesures pour soutenir la candidature et structurer des coopérations spécifiques qui constitueront l’héritage de la candidature elle-même, quelle que soit son issue en septembre 2017.
C’est dans le cadre de la convention qu’elles ont signée le 23 juin 2016 que les collectivités partenaires ont décidé de confier au Centre Michel Serres le soin de faire des propositions concrètes sur 3 questions fondamentales qu’embrassent les coopérations engagées :

  • 01/ Sur la continuité territoriale et le développement durable :
    – Comment les Jeux de 2024 peuvent-ils participer à la continuité territoriale, entre Paris et la Seine-Saint-Denis ?
    – Comment la Seine et le canal Saint-Denis peuvent-ils participer à la continuité territoriale : nouvelles formes de circulations, parcours sportifs, zones portuaires réaménagées, développement de la biodiversité ?
    – Comment peut-on transformer le canal Saint-Denis et se réapproprier la Seine ?
    – En quoi les Jeux peuvent-ils soutenir la dynamique de développement des territoires par l’exemplarité environnementale ?
    – Quels liens créer entre les futurs sites olympiques sur nos territoires, autour d’un concept de diagonale olympique ?
    – Quelles actions de restructuration pour l’ex-RN2 comme axe structurant du projet olympique ?
  • 02/ Sur le développement de la pratique sportive et la mobilisation de la Génération 2024 et du monde culturel :
    – Quelle est la place de la jeunesse de Paris et de Seine-Saint-Denis dans le projet olympique ?
    – Quels types d’événements peuvent être organisés avant et durant les Jeux? Quel sens leur donner ?
    – Quel rôle pour la culture dans le rapprochement entre les territoires ?
    – Comment favoriser la pratique sportive au quotidien ?
    – Comment valoriser les liens de collaboration entre acteurs politiques, économiques, culturels et sociaux (à l’échelle départementale et régionale) ?
    – Quels liens et quels échanges entre les milieux sportifs, les acteurs territoriaux, les visiteurs et les habitants ?
  • 03/ Sur l’histoire et le récit :
    – Comment raconter l’histoire commune entre Paris et les territoires de la Seine-Saint- Denis ?
    – Quel est le récit de ce projet, de cette aventure territoriale ?

Les résultats attendus sont principalement de deux ordres :

  • Pour le commanditaire : Quelle que soit l’issue de la candidature, la ville de Paris et les collectivités de Seine-Saint-Denis, avec le Centre Michel Serres, souhaitent étudier et accompagner l’impact du projet olympique et des coopérations qu’elles se sont engagées à mettre en oeuvre à travers leur convention, en proposant des idées pour tous ceux et celles (habitants, étudiants, entreprises et collectivités) qui habitent, vivent et font vivre les territoires au quotidien.
  • Les étudiants du Centre Michel Serres devront anticiper l’héritage de cette candidature tant en termes d’infrastructures que de mobilisation citoyenne. Par des réponses créatives, originales et parfois audacieuses, ils pourront à la fois questionner, mais aussi alimenter et enrichir la convention signée entre la ville de Paris et les collectivités de Seine-Saint-Denis ainsi que leur plan d’accompagnement respectif, pour qu’ils soient toujours plus proches et toujours plus constructifs pour les territoires et leurs habitants.

Les partenaires :

Le projet « Les Jeux Olympiques et Paralympiques, accélérateurs du rapprochement entre Paris et la Seine-Saint-Denis » est porté par la Ville de Paris, le conseil départemental de Seine-Saint-Denis et les établissements publics territoriaux de Plaine Commune, Paris Terres d’Envol, Est Ensemble et Grand Paris Grand Est.

Le groupe de travail :

Ce groupe de travail se compose de 7 étudiants issus de formation diverses et complémentaires : architecture, histoire-sciences politiques, ingénierie, histoire de l’art, géographie…
Les chefs de projets :
MOÏSE Bernard (ENSCI), Chef de Projet
DEBRIE Jean (CNAM), Adjoint au chef de projet

Quand ?
De septembre 2016 à février 2017

 

 

Imprimer

À lire aussi…

13 juillet 2017

Projet d’innovation – « Usages des nouveaux outils numériques au sein de la Police Nationale : analyse et prospective »

Avis aux étudiants inscrits en Master et aux diplômés d’un Master : le Centre Michel Serres lance un nouveau projet d’innovation de septembre 2017 à février 2018 (Semestre 9), intitulé « Usages des nouveaux outils numériques au sein de la Police Nationale : analyse et prospective ». Ce projet s’inscrit dans le premier appel à projet d’étude stratégique et prospective du ministère de l’intérieur dont le pilote interne est l’Ecole Nationale Supérieure de la Police (ENSP).

16 juin 2017

Projet d’innovation – « Designer les politiques publiques du design »

Avis aux étudiants inscrits en Master et aux diplômés d’un Master : le Centre Michel Serres lance un nouveau projet d’innovation de septembre 2017 à février 2018 (Semestre 9), intitulé « Designer les politiques publiques du design ». Ce projet est porté par le Ministère de la Culture.

6 juin 2017

Projet d’innovation – « Imaginiser l’avenir du travail »

Avis aux étudiants inscrits en Master et aux diplômés d’un Master : le Centre Michel Serres lance un nouveau projet d’innovation de septembre 2017 à février 2018 (Semestre 9).
Le projet intitulé « Imaginiser l’avenir du travail », est porté par la Direction de l’innovation de la Société Générale et la Fondation Internet Nouvelle Génération (FING).