28 novembre 2017

Exposition – VaraderoS

Dans le cadre du Master Villes d'Amérique Latine, Présentation de la série Varaderos de l'Atelier Morales. Exposition du 28 Novembre au 22 Décembre 2017.

 

 Christian Pédelahore et Juan Luis Morales vous invitent à l’Inauguration le mardi 28 Novembre à partir de 18 h. 

Ce que nous présente avec profondeur et raffinement la série VaraderoS de l’Atelier Morales ce sont les déchirures, les plus poignantes comme les plus intimes, du grand rideau de scène tropical qui habille la société du spectacle touristique, censée être en permanence joviale, épicurienne, écervelée, Cuba n’échappant malheureusement plus à cette règle d’airain de la globalisation marchande.

Par-delà l’insigne beauté des formes, des couleurs et des matériaux, en un ultime témoignage de résilience ici magistralement restitué, se dresse une arrière scène que dévoile pour nous l’œil acéré et le travail plastique et méditatif qui sont la marque de leur opiniâtre pertinence, une scène qui est celle de notre commune présence dans un Tout Monde frappé par l’amnésie des sociétés humaines et la crise de leurs milieux géographiques et climatiques.

Ce deuxième plan pictural se fait alors tour à tour et tout autant scientifique, philosophique que politique.

C’est celui de l’identification analytique des fragilités climatiques de la Caraïbe : ouragans tropicaux de plus en plus destructeurs, lentes et inexorables montées des eaux, mais également, et dans le même temps, c’est celui de la généralisation des typhons humains : surexploitation des franges littorales et des cordons dunaires, dépravations financières multinationales et nationales, dépeçage des territoires par les acteurs cyniques et à courte vue d’une promotion immobilière débridée, secteur qui constitue, rappelons-le, avec les ventes d’armes et le trafic de stupéfiants, le seul domaine économique dont les bénéfices obscènes dépassent régulièrement les 1000 %.

Les tableaux à clef de l’Atelier Morales nous délivrent, ce faisant, un message filigrané : il ne saurait y avoir de survie anthropique en ce monde que par et dans le recours à la mémoire, à la connaissance, à la lente et tenace sédimentation des savoir-faire et des cultures collectives doublement enracinées dans leurs terroirs et dans une universalité libératoire partagée.

Informations pratiques :

Date
Du 28 novembre au 22 Décembre 2017.

Lieu
ENSAPLV

 

 

Imprimer

Catégories > Agenda

Tags >