1 septembre 2018

Concours – Performance et durabilité d’une paroi pour la construction et la rénovation de bâtiments

Ce concours a pour cadre l’enjeu de la construction durable et performante en architecture. Il sera ouvert aux étudiants à partir de Septembre 2018.

Il s’agit pour les équipes participantes d’étudier, de concevoir et de réaliser  un élément de paroi répondant à des exigences de qualité sur des critères de :

  • Performances thermiques,
  • Durabilité,
  • Impact environnemental.

Ces 3 critères seront évalués par un jury constitué des équipes pédagogiques et de membres extérieurs partenaires du concours. Chaque équipe, composée de 3 à 5 membres, devra concevoir et fabriquer un élément de paroi et défendre les choix réalisés en démontrant leurs intérêts vis-à-vis des trois critères cités.

Chaque équipe présentera la conception et réalisation effectuées lors d’une soutenance finale. Le gagnant du concours sera l’équipe présentant la meilleure réalisation et argumentation technique/scientifique autour des critères examinés. L’originalité des solutions retenues sera prise en compte dans l’évaluation.

Performances thermiques :

  • Résistance thermique (R) de la paroi.
  • Capacité thermique : impact sur le stockage/déphasage de chaleur.

Ces valeurs seront idéalement mesurées par les équipes sur l’élément de paroi ou un échantillon, sinon évaluées à partir de données issues de bases de données reconnues.

Durabilité :

La durabilité d’une paroi est notamment liée à sa faculté de résister dans le temps à la présence d’eau en phase vapeur ou liquide dans la paroi. (Mais pas seulement…) Dans le cadre du concours, les critères de perspirance et de capillarité de la paroi seront principalement évalués. La perspirance est la faculté pour la vapeur d’eau de transférer au sein d’une paroi. La capillarité concerne les transferts d’eau liquide au sein de la paroi.

La fourniture de valeurs pourra se limiter à une évaluation à partir des valeurs issues de la littérature ou de base de données.

Impact environnemental :

La notion d’impact environnemental fait l’objet de l’Analyse de Cycle de Vie (ACV) des produits. L’évaluation environnementale sera ici simplifiée et limitée à une approche Eco-bilan et énergie grise des matériaux utilisés ; à ce titre l’utilisation de matériaux recyclés, de déchets ou sous-produits provenant de filières situées dans un rayon géographique proche de l’établissement seront un plus.

Cahier des charges

L’élément  de parois sera constitué d’un cadre d’ossature bois de dimensions :

  • hauteur =0.7 m
  • largeur = 0.7 m
  • profondeur = 0.35 m 

Cet élément devra être transportable pour les besoins du concours ; une face ou les deux pourra être parachevée par une finition si l’équipe candidate estime qu’elles participent à  la performance thermique ou répondent aux critères durabilité et performance environnementale ;

Pouvoir visualiser le remplissage de l’ossature, surtout en présence de plusieurs couches de matériaux ou  constituants sera impératif ; un vide dans l’ossature et une paroi translucide permettant de visualiser la constitution de la paroi seront donc à prévoir.

Toutes autres caractéristiques démontrant un intérêt pour la solution présentée sera apprécié et devra faire l’objet d’une argumentation. Par exemple : cout de fabrication ou de mise en œuvre, paroi auto-portante, performance acoustique, auto construction…

>> Télécharger l’appel à candidatures

Contacts et inscriptions :

Jean-philippe COSTES
Ecole Nationale Supérieure d’Arts et Métiers
rue, Porte de Paris
71250 Cluny, France
03 85 59 53 64

jean-philippe.costes@ensam.eu
Jean-François FONTAINE
Le2I Université de Bourgogne
Route des Plaines de l’Yonne
89000 AUXERRE
03 86 49 28 26

Jean-francois.Fontaine@iut-dijon.u-bourgogne.fr

Imprimer