6 décembre 2017

Appel à candidatures – Quel bureau demain ? Osez l’expérimenter aujourd’hui !

Avis aux étudiants inscrits en Master et aux diplômés d’un Master : le Centre Michel Serres lance un nouveau projet d’innovation de février 2018 à juillet 2018. Intitulé « Quel bureau demain ? Osez l'expérimenter aujourd'hui !», ce projet est porté par la start-up Neo-nomade.

Le contexte et la demande

Le monde du travail se transforme rapidement et profondément : explosion des nouvelles technologies, abolition des distances et des frontières, arrivée de « nouvelles générations » ayant des attentes différentes de celles de leurs aînés, apparition de nouveaux statuts… Ces facteurs concourent, dans un contexte de compétition généralisée et de contraintes économiques fortes, à faire évoluer le cadre, l’organisation spatiale et temporelle du travail ; et ce de manière différenciée selon les structures. Il en résulte de nouvelles manières de penser le travail et les espaces. Le nomadisme, le télétravail, le coworking, les bureaux partagés, combinés à un besoin croissant de collaboration interdisciplinaire, trouvent leur aboutissement dans les concepts de hub collaboratif et d’évolution des espaces qui annoncent le bureau de demain.

logo neo-nomadelieu neo nomade

Neo-nomade, start-up créée en 2012, permet aux entreprises d’organiser la mobilité de leurs salariés à l’intérieur et hors de l’entreprise, de donner accès à un réseau d’espaces de travail flexibles et professionnels. Elle comprend également une plateforme web et mobile permettant aux entreprises et aux particuliers d’accéder à des espaces de travail alternatifs.

Le projet « Quel bureau demain ? », porté par Neo-nomade, entend mener une réflexion sur l’évolution des modes de travail, de collaboration inter-organisations, ainsi que sur les nouveaux services qui permettront de répondre à, et d’encourager, ces évolutions.

Le défi et les questions posées

Un premier volet du projet « Quel Bureau Demain ? » portant sur les bénéfices et les impacts de l’utilisation des espaces de coworking a été mis en œuvre de mai 2014 à mai 2015. Le second volet, dans lequel s’inscrit le projet du Centre Michel Serres, a pour objectif d’étudier les impacts des nouveaux modes et espaces de travail auprès des salariés ou agents, des organisations et des territoires. Il mobilisera des entreprises du secteur privé et des établissements publics, quelle que soit leur taille ou leur secteur d’activité en région Ile-de-France et Pays de La Loire.

Neo-nomade souhaite mener un travail prospectif, exploratoire et interdisciplinaire fondé sur des informations collectées actuellement par le biais d’une enquête auprès d’un large échantillon d’organisations sur un territoire, de données récoltées sur la plate-forme Neo-nomade et d’une enquête par entretiens semi-directifs auprès de divers acteurs (salariés ou agents, managers, DRH, représentants du personnel…) visant à capter le contenu des pratiques, des opinions, des bénéfices et des éventuelles difficultés rencontrées.

De plus, des temps de rencontre entre les organisations sont envisagés. Ils favoriseront la dynamique collective du programme.

Objectifs du semestre Michel Serres sur ce projet :

 Créer et designer de nouveaux services sur la plate-forme Neo-nomade pour le programme « Quel bureau demain ?»,

  • Faire évoluer les outils de récolte des données,
  • Enrichir le dispositif de l’expérience collaborative.

Deux grands axes de réflexion sont envisagés :

  • Comment les nouveaux modes de travail peuvent-ils apporter et nourrir une dynamique collaborative entre organisations ? Comment favoriser et créer des échanges entre pairs ? Quel sont les attentes et l’intérêt des organisations quant au partage d’informations, de pratiques, de méthodes, et d’innovations relatives aux nouveaux modes de travail ? Dans ce cadre, quelles données partager et selon quelles modalités ?
  • Quelles demandes et quels besoins les nouveaux modes de travail génèrent-ils pour les organisations ? Quels nouveaux services seront à même de répondre à, ou d’encourager, ces demandes et besoins ?

Déroulement de l’étude

Les étapes envisagées pour ce projet, qui constituent un premier cadrage sont les suivantes :

ANALYSE DE L’ENVIRONNEMENT ET BENCHMARKING

  • Analyse du contexte et des ambitions du projet « Quel bureau demain » ;
  • Compréhension des enjeux stratégiques pour les acteurs du projet ;
  • Accès aux résultats des enquêtes réalisées en région Ile-de-France et Pays de La Loire ;
  • Recensement de projets équivalents en France et à l’international ;
  • Analyse détaillée de quelques exemples remarquables.

DEVELOPPEMENT DU PROJET

  • Approfondissement de la compréhension des besoins des utilisateurs notamment par la mise en place d’ateliers prospectifs ;
  • Recherche et explicitation de nouveaux services ;
  • Maquettage et expérimentation de certaines idées.

RECOMMANDATIONS ET PROPOSITIONS

  • Préfiguration d’un nouveau dispositif serviciel ;
  • Propositions d’amélioration du dispositif de recueil des données (enquêtes…).

Les résultats attendus

Outre les éléments formalisés lors de l’étude comme l’analyse des enquêtes et le benchmarking, les résultats attendus sont principalement de deux ordres :

La proposition d’un « nouveau dispositif serviciel » qui explicitera les nouveaux services, si possibles testés, ainsi que les vecteurs associés en complément de l’offre actuelle de la plate-forme Neo-nomade ;

Une réflexion sur le dispositif de recueil des données avec l’ambition de le pérenniser.

De février à juillet 2018

Pour explorer ces domaines et apporter une réponse aux questions de Neo-nomade, le Centre Michel Serres recrute entre 8 et 10 étudiants pour un semestre Michel Serres qui se tiendra de février à juillet 2018.

Les disciplines retenues pour ce projet

Du fait de la diversité des thèmes abordés lors d’un tel projet, un grand nombre de disciplines pourra être mobilisé sur le projet : design, psychologie du travail, informatique-numérique, aménagement du territoire, communication-marketing, économie, architecture, ingénierie, management, sociologie, histoire …

Dans le cadre d’un semestre Michel Serres

_MG_2177

« Apporter des réponses innovantes aux défis contemporains », telle est la devise du Centre Michel Serres. Une part importante de ses activités est tournée vers la recherche de réponses innovantes aux enjeux environnementaux, sociaux, économiques contemporains. Pour cela, le Centre Michel Serres propose un semestre Michel Serres au cours duquel des équipes d’étudiants de diverses spécialités, de niveau M1, M2 ou Post Master et des étudiants inscrits dans le diplôme du Centre Michel Serres, encadrées par une équipe de tuteurs, conduisent des projets d’innovation interdisciplinaires.

 

 

 

 

Le projet d’innovation « Quel bureau demain ? » se déroule dans le cadre d’un Semestre Michel Serres. Ce dernier comprend deux éléments pédagogiques principaux que sont le projet d’innovation « Quel bureau demain ? » et le projet de connaissances ;

 

Eléments constitutifs du semestre Michel Serres

Ainsi, les étudiants retenus sur le projet constitueront une équipe pluridisciplinaire, encadrée par un chef de projet entouré d’une équipe associée d’enseignants-chercheurs multidisciplinaire. Ils travaillent en liens étroits avec le commanditaire du projet d’innovation.

  • Ils consacreront une partie (3 jours par semaine) de leur semestre à l’étude de la demande de l’entreprise Neo-nomade,
  • En parallèle, chaque étudiant déploiera, sur la seconde partie du semestre (2 jours par semaine), un « projet de connaissances », constitué d’un mini-projet au sein d’un groupe de 2 à 4 étudiants, sur des thématiques proposées par le Centre Michel Serres.

 L’ensemble du semestre est validé par la remise d’un certificat du Centre Michel Serres (il représente une valeur de 30 crédits ECTS).

Les informations pratiques pour candidater sur ce projet :

Pour participer à ce projet du Centre Michel Serres, les candidats devront :

  • Soit être inscrits en M1 ou M2 au sein d’un établissement d’enseignement supérieur,
  • Soit être titulaire d’un Master ;

Le dossier de candidature doit comprendre les éléments suivants :

  • Une lettre de motivation ;
  • Un CV ;
  • Le relevé des notes obtenues lors de la précédente année universitaire.

Ce dossier doit être envoyé au plus tôt par mail à cms@hesam.eu.

Deux sessions de recrutement sont prévues :

  • – 18 décembre 2017 (date limite de réception des dossiers) ;
  • – 12 janvier 2018 (date limite de réception des dossiers).

Le recrutement peut être réalisé dès la première session : La seconde session sera opportune si l’équipe-projet reste à compléter.

Imprimer