13 juillet 2018

Appel à candidatures – Centre Michel Serres

Le Centre Michel Serres est sollicité pour accompagner un nouveau projet d’innovation de septembre 2018 à février 2019.
Intitulé « Comment connecter le campus Arts et Métiers de Paris à la ville à travers la refonte du Carré PICHON ? », ce projet est porté par la Direction du campus Arts et Métiers de Paris qui par ailleurs héberge le Centre Michel Serres.

Le contexte de la demande                               

Devenir le grand établissement de technologie français, au service des entreprises : telle est l’ambition d’Arts et Métiers, qui s’attache à renforcer, en permanence, la qualité de sa recherche et de ses formations. Dans le cadre du plan stratégique 2017-2022 de l’établissement, de nombreux projets ont été engagés pour faire de chaque diplômé Arts et Métiers un acteur essentiel de l’industrie du futur.

Cette ambition est accompagnée, sur le campus Arts et Métiers de Paris, par une réflexion, engagée depuis 2017, sur le « Campus du futur ». Elle vise à repenser l’accompagnement et le support aux activités de formation et de recherche, l’optimisation des moyens, le vivre ensemble et l’ouverture du site vers l’extérieur.

Dans la suite logique de cette réflexion il est envisagé la refonte d’une partie du site, « le Carré PICHON », située entre la « rue interne du campus » (devenue un parking), la rue Stephen PICHON et encadrée par quatre Halles restaurées récemment.

Ce projet est l’occasion, grâce à la création de nouveaux espaces, de repenser les relations du campus avec son écosystème et d’imaginer de nouveaux services/activités en relation avec de nouveaux occupants tout en prenant en compte les réflexions en cours et la stratégie de l’établissement. Au-delà de la zone identifiée, « le Carré PICHON » ce sont également toutes les interfaces avec les espaces existants qui sont à re-questionner.

Le défi et les questions posées

Deux grands axes de réflexion sont envisagés avec leur lot de questions.

  •  Ouverture, densification et rayonnement
    Le Campus souhaiterait mieux communiquer sur ses activités, mais également « s’ouvrir à son écosystème » : en ce cas que signifie « ouvrir le site » ? À qui et pour quoi ? Collectivités, Entreprises, associations, chercheurs, étudiants, autres… quelles activités privilégier ? Quel est le modèle économique associé ?
  •  Organisation interne et matérialisation
    Sur le plan de l’organisation (du « Carré PICHON » et de l’ensemble du campus), de la vie des personnels et des étudiants, et des nouveaux occupants, comment chercher les bons équilibres entre fonctionnalités et usages, communication et échanges d’autre part ? quelles interfaces imaginer entre le « Carré PICHON » et le reste du campus ?

Déroulement de l’étude

Afin d’apporter des réponses à ces questions, les étapes envisagées pour ce projet, qui constituent un premier cadrage, sont les suivantes :

APPROPRIATION ET ANALYSE DE LA DEMANDE

  • Analyse et compréhension des axes stratégiques d’Arts et Métiers ParisTech et du campus Arts et Métiers de Paris (à travers notamment le projet Campus du futur) ;
  • Établissement d’un panorama des acteurs spécifiques présents dans l’écosystème et création d’une « carte des dynamiques » incluant modes et niveaux d’implication potentiels.

BENCHMARKING

  • Recensement de projets de structures de formation et de recherche en France et à l’international ;
  • Analyse détaillée d’un exemple remarquable.

DEVELOPPEMENT DU PROJET

  • Co création et validation d’une vision globale du campus à l’horizon 2030 ;
  • Identification des activités et des partenaires potentiels pour le « Carré PICHON » ;
  • Formalisation des usages et des modes de fonctionnement associés ;
  • Préfiguration de scenarii possibles en termes d’aménagements, de services et de modèle économique ainsi que des activités des futurs usagers du « Carré PICHON » et des acteurs de l’écosystème.

RECOMMANDATIONS ET PROPOSITIONS

  • Formalisation et scénarisation de la solution retenue ;
  • Définition de la trajectoire associée avec l’identification de partenaires pour la mise en œuvre du projet (tels qu’EPAURIF par exemple) ;
  • Réalisation d’un retour d’expérience et formalisation de la démarche et des outils utilisés.

Les résultats attendus

Outre les éléments comme l’analyse de l’environnement et le benchmarking, les résultats attendus sont principalement de deux ordres :

  • Un schéma directeur pour le « Carré PICHON » du campus Arts et Métiers de Paris ;
  • Une démarche méthodologique générique réutilisable sur les autres sites.

De septembre 2018 à février 2019

Pour développer ce projet et apporter une réponse aux questions posées, le Centre Michel Serres recrute entre 8 et 10 étudiants pour un semestre Michel Serres qui se tiendra de septembre 2018 à février 2019.

Les disciplines retenues pour ce projet

Le projet d’innovation « Comment connecter le campus Arts et Métiers de Paris à la ville à travers la refonte du Carré PICHON ? » se déroulera avec une équipe de 8 à 10 étudiants et un pilotage d’experts (Design de services et architecture) du Centre Michel Serres.

Du fait de la diversité des sujets abordés lors du projet, un grand nombre de disciplines pourra être mobilisé sur le projet : Design, architecture, urbanisme, aménagement du territoire, histoire de l’urbain, philosophie, sociologie, ingénierie, management, information et communication…

Dans le cadre d’un semestre Michel Serres

Le projet d’innovation « Comment connecter le campus Arts et Métiers de Paris à la ville à travers la refonte du Carré PICHON ? » se déroule dans le cadre d’un Semestre Michel Serres. Ce dernier comprend deux éléments pédagogiques principaux que sont le projet d’innovation et le projet de connaissances ;

 Eléments constitutifs du semestre Michel Serres

Ainsi, les étudiants retenus sur le projet constitueront une équipe pluridisciplinaire, encadrée par un chef de projet entouré d’une équipe associée d’enseignants-chercheurs multidisciplinaire. Ils travaillent en liens étroits avec le commanditaire du projet d’innovation.

  • Ils consacreront une partie (3 jours par semaine) de leur semestre à l’étude de la demande de la Direction du campus Arts et Métiers de Paris,
  • En parallèle (2 jours par semaine), chaque étudiant déploiera, un « projet de connaissances », constitué d’un mini-projet au sein d’un groupe de 2 à 4 étudiants ou d’enseignements proposés par le Centre Michel Serres.

 L’ensemble du semestre est validé par la remise d’un certificat du Centre Michel Serres (il représente une valeur de 30 crédits ECTS).

Les informations pratiques pour vous porter candidat sur ce projet :

Pour participer à ce projet du Centre Michel Serres, les candidats devront :

  • Soit être inscrits en M1 ou M2 au sein d’un établissement d’enseignement supérieur,
  • Soit être titulaire d’un Master ;

Le dossier de candidature doit comprendre les éléments suivants :

  • Une lettre de motivation ;
  • Un CV ;
  • Le relevé des notes obtenues lors de la précédente année universitaire.

Ce dossier doit être envoyé au plus tôt par mail à cms@hesam.eu.
Le recrutement sera réalisé au fur et à mesure des candidatures.

Date limite de candidature : Jusqu’au 4 septembre

L’admission est prononcée par le Centre Michel Serres après examen de votre dossier et un entretien.
Une deuxième session recrutement pourra être organisée si toutes les places n’étaient pas pourvues à l’issue de cette première session de recrutement.

Imprimer

Catégories > Centre Michel Serres, Projets en cours

Tags >