13 mai 2015

Le Diplôme Michel Serres

Le diplôme du Centre Michel Serres (DiMS) est un diplôme d’établissement à Bac+5 délivré par heSam Université. Son cursus est ouvert aux titulaires d’un diplôme d’un niveau au moins égal à la licence (ou équivalent), quelle qu’en soit la spécialité. Il sanctionne un parcours de deux années universitaires, dédiées à des projets d’innovation interdisciplinaire, des enseignements, des mini-projets et des stages.

Le dessein

L’objectif de cette formation est de préparer celles et ceux qui en suivent le cursus à devenir des acteurs de changement, des facilitateurs de processus innovants dans des organisations publiques et privées comme :
• chefs de projets (organisation, développement, innovation,…) ou membres d’équipes projets, dans des entreprises ou des organisations publiques,
• administrateurs ou/et animateurs de tiers lieux (incubateurs, pépinières, FabLabs, Makerspaces,…),
• chargés d’études en lien avec des innovations dans des agences ou cabinets spécialisés, des sociétés de recherche sous contrat, des structures de transferts de connaissances ou de technologies,…
• chargés de communication autour de projets d’innovation,
• etc.

Pour cela les étudiants ont le choix entre deux spécialisations :
• Usages et pratiques du numérique,
• Conception de produits et services.

Les projets d’innovation

Le cursus fait une grande place à la conduite de projets d’innovation. Ces projets ont des commanditaires (entreprises, institutions, administrations…), ce qui tend à les rendre à la fois prospectifs et opérationnels et à rapprocher les étudiants de « la vraie vie », celle des entreprises et des organisations publiques et privées. Ces projets collectifs d’innovation sont conduits par des équipes pluridisciplinaires d’étudiants.

Les étudiants doivent en particulier affirmer une capacité à imaginer des réponses en rupture avec des tendances dominantes face aux nombreux défis contemporains :

  • L’allongement de la durée de la vie,
  • La divergence des territoires (concentrations urbaines vs désertification rurale),
  • La raréfaction d’énergies fossiles et la transition énergétique,
  • La diffusion généralisée des technologies numériques,
  • La baisse de la compétitivité hors coûts des entreprises françaises,
  • La désindustrialisation et la nécessité d’une néo-industrialisation des territoires,
  • Le réchauffement climatique,
  • Etc.

Le choix de la diversité et de l’hybridation des compétences

L’abord de ces problématiques est fortement interdisciplinaire, conformément aux principes du Centre Michel Serres, et se traduit par :

  • Un recrutement très ouvert d’étudiants (titulaires au moins d’une licence ou équivalent) de toutes disciplines, ce qui enrichit la composition des équipes dédiées aux projets collectifs d’innovation,
  • Une variété de connaissances proposées et de modes d’accès,
  • Des parcours personnalisés, par les choix individuels de séquences d’enseignement et de projets individuels, avec toutefois une base commune proposée à tous.

Les compétences visées

Pour devenir un acteur de changement et d’innovation la créativité est centrale. Mais le passage de l’idée à l’innovation impose un travail de développement, entrepreneurial ou intrapreneurial. Cela exige des qualités d’entraînement et de communication, des capacités à réunir et fédérer des ressources humaines, des moyens techniques et financiers.

Créativité, entrepreneurship, communication

Ces trois qualités sont au cœur de l’objectif pédagogique du cursus du Centre Michel Serres. Elles reposent sur les capacités des étudiants à :

  • Observer et questionner la diversité de l’environnement pour repérer, voire anticiper, les évolutions des citoyens ou des consommateurs/usagers,
  • Etablir des relations entre les personnes, les savoirs ou les événements,
  • Raisonner autrement, par analyse et intuition, et faciliter l’émergence d’idées nouvelles,
  • Mesurer et gérer le risque et sa diversité, technologique, économique, sociale et sociétale,
  • Organiser et mettre en œuvre les processus techniques, humains et organisationnels qui conditionnent la réalisation et la viabilité de toute innovation,
  • Faire partager les enjeux du projet auprès des acteurs internes et externes concernés.

La maquette pédagogique

Le cursus est organisé en 4 semestres universitaires intégrant deux stages professionnels.

Le 1er semestre (S1) prend la forme d’un « Semestre Michel Serres » associant un projet d’innovation interdisciplinaire et d’ateliers.

  • Atelier Créativité,
  • Atelier innovation,
  •  Ateliers Ecriture,
  • Atelier Management de projets.
  • Atelier Professionnalisation

En S2 et S3, les activités se structurent en 5 domaines (chaque étudiant en choisissant quatre sur les cinq, dont un obligatoire) :

  • Management de l’innovation (pour tous),
  • Sciences cognitives,
  • Sciences humaines et sociales pour l’innovation,
  • Culture numérique,
  • Management de l’innovation (pour tous),
  • Approches créatives en design et architecture.

En S2 et S3 les étudiants ont un volume significatif de travaux sur 3 axes transversaux (en petits groupes) :

  • Management de l’innovation (uniquement en S2, pour tous),
  • Usages et pratiques du numérique (en S2 pour tous et en S3, spécialisation),
  • Conception de produits et services (en S2 pour tous et en S3, spécialisation).

Entre S2 et S3, les étudiants doivent faire un stage d’été.

Le 4ème semestre (S4) prend la forme d’un « Semestre Michel Serres »  associant un projet d’innovation et un «Mémoire».

Nota : un enseignement d’anglais est dispensé sur tout le cursus. Il est validé par la progression de niveau réalisée par l’étudiant sur les 2 années.

Situé après le S4, le stage professionnel de fin d’étude est une préparation directe à l’entrée dans la vie active. Les étudiants font un stage au moins jusqu’en décembre (4 mois minimum). Ce stage est rémunéré.

A l’issue du stage, toutes les séquences ayant été validées, les étudiants reçoivent le Diplôme du Centre Michel Serres.

Si vous souhaitez candidater à la nouvelle promotion du Diplôme du Centre Michel Serres :

Tout candidat doit être titulaire d’un diplôme d’un niveau au moins égal à la licence (ou équivalent).
Phase d’admissibilité :

  • Le dossier de candidature comprend les éléments suivants :
    – une lettre de motivation, avec mention du projet d’innovation sur lequel souhaite travailler l’étudiant,
    – un CV.
    – le relevé de notes des trois dernières années universitaire.

Phase d’admission :

  • L’admission est prononcée par le directeur des projets du Centre Michel Serres après examen du dossier et un entretien avec l’étudiant.
  • Tout dossier de candidature doit être envoyé par mail à : cms@hesam.eu ou par courrier postal :
    Centre Michel Serres
    Admission
    155 boulevard de l’Hôpital
    75013 Paris.

Vous pouvez prendre connaissance des projets proposés dans la rubrique >>Appels à candidatures

Le dossier doit être envoyé au plus tôt par mail à cms@hesam.eu
Trois sessions de recrutement sont prévues :
– 27 mai 2016 (date limite de réception des dossiers) / entretiens mi-juin ;
–  29 juin 2016 (date limite de réception des dossiers) / entretiens mi-juillet ;
–  26 Aout 2016 (date limite de réception des dossiers) / entretiens début septembre.

Imprimer

Catégories > Nos formations

Tags > ,