14 mai 2014

Master « Droit et normativités comparées ». Parcours de spécialisation de la mention « Etudes politiques »

Edition 2014 - Durant des décennies à l’EHESS le droit a été perçu comme un domaine exotique, en dépit de l’incontestable autorité scientifique de certaines figures qui ont joué un rôle fondamental dans l’intégration de cette discipline parmi les sciences sociales.

Ce projet a été financé suite à l’appel lancé par le programme Paris Nouveaux Mondes en 2014.

Aujourd’hui force est de constater que, loin d’être un repoussoir, le droit est désormais intimement lié aux sciences sociales. Dans cette situation, il paraît nécessaire de combler une lacune objective de l’offre pédagogique dans le domaine du droit et des sciences sociales.

Descriptif du projet:

Le but de cette formation de master est de faire dialoguer le droit avec d’autres sources de normativité, sans lui reconnaître la position hégémonique que les facultés juridiques revendiquent habituellement. Le présupposé de cette comparaison fructueuse entre normativités repose sur la conviction que chaque savoir ne peut pas renoncer à son propre patrimoine technique : le droit, l’économie, la religion, la science, la technologie tout comme la sociologie, l’anthropologie et la philosophie élaborent leurs propres critères réglementaires et c’est sur ce terrain que le droit doit penser sa propre façon de construire le fait social. C’est la raison pour laquelle nous préférons parler de normativités, car chaque société développe ses propres besoins normatifs en s’appuyant à la fois sur l’outillage technique et formalisé du droit et sur les capacités et les instruments de régulation élaborés au sein des différents contextes sociaux et culturels.

Axes de recherche:

– Familiariser une classe de jeunes étudiants provenant du droit et des sciences humaines et sociales avec les différences épistémologiques fondamentales entre ces regroupements disciplinaires ;
– Introduire les étudiants aux enjeux contemporains et historiques qui caractérisent la vie du droit dans son rapport avec les sciences humaines et sociales.
– Donner aux étudiants une formation intellectuelle spécialisée qui les rende capables de déployer – à une échelle éventuellement internationale – une connaissance critique des normativités qui stratifient la vie sociale.
– Fournir aux étudiants de formation non juridique la possibilité d’élargir leurs connaissances par l’acquisition de compétences dans le domaine des normativités juridiques, et réciproquement, fournir aux étudiants juristes en fin de leur cursus technique, une meilleure maîtrise des normativités non juridiques, en tenant compte des différentes cultures qui composent le monde dit global.

Membres associés au projet:

– EHESS
– Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne
– Université de Roma Tre

Contact:

Paolo Napoli : napoli@ehess.fr

Imprimer